Skip to content

Participe Présent


365 occasions de vous rapprocher de vos rêves…

365 occasions de vous rapprocher de vos rêves…

Au ‘Refuge pour bonnes résolutions abandonnées’, ça se bouscule bien souvent dès l’euphorie des fêtes de fin d’année passée. Robes pailletées et costumes à peine remisés, les spécimens «j’arrête-de-fumer» y arrivent par milliers, aussi nombreux que les «je-me-mets-au-régime» et les «je-vais-faire-plus-de-sport». Un peu plus tard, arrivent, lasses d’être une fois encore abandonnées, les intentions de voyager, d’entreprendre une activité, une nouvelle formation, de passer davantage de temps auprès de ceux qu’on aime, de s’investir dans une action caritative, de chercher un emploi qui correspond davantage à nos aspirations,…

On les avait pourtant adoptées avec tant de conviction en 2016, 2015, 2014,…jurant fièrement que cette fois, on ne se défilerait pas. Il ne manquait pour nous y mettre que l’élan d’un nouveau départ, un premier janvier d’un an tout neuf, une page vierge pour réécrire l’histoire.

Et patatras…la première rature sur la page a relégué aux oubliettes la nouvelle histoire à inventer. Que manque-t-il donc aux bonnes résolutions pour être tenues ? Quels sont les secrets des objectifs atteints ?

Et si pour 2017 on essayait ces cinq formules magiques…

Suivre la boussole de la joie

Si la perspective d’œuvrer à la réalisation de l’objectif fixé ne nous met pas dans la joie, d’emblée, son accomplissement est sérieusement entravé. La joie est le plus puissant moteur d’action, le plus grand réservoir d’énergie et de persévérance, la boussole pointant indubitablement vers ce qui est juste pour soi.

Il est vrai qu’une bonne résolution peut être d’abandonner une attitude néfaste, bien qu’elle procure un certain plaisir. Comment, dès lors, s’y atteler dans la joie ? Veillons tout d’abord à ne pas confondre plaisir et joie véritable : tous deux ne sont pas porteurs de la même énergie. Il s’agit ensuite de repenser l’objectif pour y intégrer cet ingrédient de base qu’est la joie. Quelle perspective positive me pousse à adopter cet objectif ? Aux portes de ce fameux Refuge pour résolutions abandonnées, on trouve par exemple très peu de «je-me-récompense-pour-chaque-mois-sans-fumer-par-un-moment-qui-consolide-ma-meilleure-santé» (séances de sophrologie, cure thermale, week-end en forêt ou à la montagne,…).

Prendre rendez-vous avec soi-même

En quoi me suis-je rapproché de mes rêves aujourd’hui?

Ce conseil est unanimement partagé par toutes les personnes influentes dans le domaine du développement personnel. On reste trop souvent dans l’impression d’être dominé, dépassé par la vie, de n’avoir pas de temps à consacrer à autre chose que la gestion du quotidien. Instaurer un petit rituel de quelques minutes chaque jour durant lequel on se centre sur soi, sur ses objectifs, on visualise éventuellement ceux-ci atteints, les étapes pour y parvenir, on prend le temps d’observer les comportements, les automatismes, les croyances qui nous limitent : voilà probablement le moyen le plus sûr et le plus rapide d’accéder concrètement à ses rêves.

«Nos rêves sont la source de notre plus grande motivation et les racines de nos engagements. Seulement, si nous ne nous appliquons pas chaque jour à faire des liens concrets entre nos actes et nos rêves, nous ferons partie de ceux qui rêvent leur vie au lieu de vivre leurs rêves. Tous les soirs, vous devez pouvoir répondre à cette question : En quoi me suis-je rapproché de mes rêves aujourd’hui?» (David Lefrançois).

Ce petit rituel peut être un moment de marche, d’écriture, de méditation, de yoga,…l’important est d’y trouver du sens, de le répéter le plus souvent possible et d’ainsi ménager davantage d’espace de conscience dans sa vie.

Célébrer les petits succès

Les objectifs les plus ambitieux, les rêves les plus élevés peuvent –et certainement doivent- tous être décomposés en plus petites étapes, en actions concrètes à poser l’une après l’autre. Chacune d’elles porte en germe l’accomplissement final. Pourquoi attendre celui-ci pour jouir du bonheur d’être sur le chemin de ses aspirations? En outre, nos neurones étant très réceptifs aux signaux de récompense, il est important de célébrer les étapes accomplies : cela imprime plus profondément dans notre cerveau la motivation à passer à la prochaine étape !

S’entourer de personnes inspirantes

Parler de ses objectifs autour de soi, cela incite déjà à se mettre en route pour les réaliser, comme si l’engagement était plus fort lorsqu’on ne le garde pas en son seul for intérieur. L’effet est plus manifeste encore lorsqu’on s’entoure de personnes qui nous «tirent vers le haut», inspirant à donner le meilleur de soi-même.

Il peut s’agir d’un coach, d’un «mentor», de notre «conseil des sages» ou tout simplement de personnes que l’on rencontrera en assistant à des ateliers, des conférences, des évènements liés à nos objectifs. Le public qui s’y rend a forcément des intérêts similaires aux nôtres, des expériences, des conseils à partager, peut-être même des idées jusqu’ici inexplorées à suggérer.

Se laisser impressionner par la Vie

«J’ai hâte de voir de quelle façon la vie va m’impressionner aujourd’hui» (François Lemay)

Une fois l’objectif final posé et les étapes de sa réalisation identifiées, place à la souplesse : tout ne se déroulera pas exactement comme nous l’avons prévu, mais décidons de garder le cap dans la confiance, de dire «oui» à ce qui arrive, comme cela arrive. Voyons en quoi les contretemps et difficultés peuvent être des «enseignants de Vie», et laissons l’inattendu nous montrer tantôt un raccourci vers nos objectifs, tantôt un moyen d’aller plus loin encore.

La qualité d’une vie dépend de la qualité de la somme de ses journées, et chacune d’elles peut être la promesse d’un nouveau départ. Comme le dit la chanson, chaque jour n’est-il pas le premier du reste de notre vie ?

Je vous souhaite pour l’année qui s’annonce 365 occasions saisies de vous rapprocher de vos rêves…

Lectures inspirantes:

La puissance de la joie, Frédéric Lenoir, Editions Fayard

Miracle Morning, Hal Elrod, Broché

Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent, Stephen R. Covey, Broché

Leave a Reply