Skip to content

Participe Présent

La camomille : un must dans la pharmacie au naturel

Cultivée ou sauvage, la période de récolte de la camomille a commencé! De mai à octobre, c’est le moment de faire sécher quelques beaux bouquets pour profiter de ses innombrables vertus (anti-inflammatoire, antispasmodique, calmante,…) tout au long de l’année.

Son utilisation est très facile en tisane (1 càc de fleurs séchées de camomille matricaire/sauvage par tasse) et ses indications sont très, très larges:

Sur la sphère digestive

Elle est indiquée en cas de digestion difficile, crampes d’estomac, spasmes, ballonnements. Elle soulage et prévient les ulcères d’estomac de par son action anti-inflammatoire (1 tasse de tisane 30 minutes après le repas, 2x/jour) et contribue à la qualité de la flore intestinale.

Au niveau respiratoire

On l’utilisera, à raison de deux à trois tasses de tisane par jour, en cas d’infection des voies respiratoires supérieures ou de bronchite asthmatique.

Au niveau du système nerveux

Elle est calmante et prépare un sommeil de qualité. Ses vertus anti-inflammatoires ont une action bénéfique sur les céphalées et les migraines, surtout si l’origine de celles-ci est digestive.

Sur la sphère uro-génitale

Elle soulage les troubles des règles (dysménorrhée), les spasmes des voies urinaires et les cystites.

Sur la peau, en usage externe

On utilisera ici la tisane refroidie, appliquée par compresses, bénéfique en cas d’eczéma, de plaies qui cicatrisent mal, de dermatites, coup de soleil, urticaire. Elle peut également être appliquée sur les yeux au moyen de compresses stériles en cas de conjonctivite ou inflammation allergique.

Personnellement, je la laisse se déployer à son gré dans mon jardin de plantes aromatiques et médicinales. Après le premier semis, elle se ressème d’elle-même d’année en année, sans être totalement envahissante.

Admirez-là donc de plus près en la cueillant…encore plus près…sa discrétion cache un charme fascinant !